© Shen2.fr - 2015

SPECTACLES

Découvrez également le projet chorale : https://fr.calameo.com/read/0051412326e3fc21f8754 

LE BAL

des GRANDES BOUCHES

Le spectacle Jaurès/le Bal Républicain a tourné partout en France en 2014 et 2015 et nous a fait redécouvrir que si l’on n’utilise plus le mot « ensemble » pour parler d’un groupe de musiciens ou de chanteurs il s’impose pourtant, comme une évidence, pour désigner les Grandes Bouches : l’Ensemble qui chante « l’être ensemble » ! A chaque récital, dans chaque disque, ils réactivent ce désir, cette nécessité, ce bonheur d’être ensemble, ce plaisir du partage qui fait naître les sourires et donne des envies de chanter ensemble, de danser en groupe, de faire briller les yeux d’émotions partagées. Qu’ils reviennent d’Amérique Latine, de Palestine, du Laos ou d’Irlande… de Toulouse, de Bretagne ou de Paris, les Grandes Bouches nous offrent, à chaque fois, ce plaisir complice de partager une mémoire commune, la vision aigüe, la pensée décapante, citoyenne, ironique et résolue qu’ils savent poser sur le monde d’aujourd’hui. Ces chants poétiques sont des signes et des outils de résistance vitaux. Festives, populaires, engagées, les chansons du Bal font vibrer en nous les heureuses et rayonnantes sensations d’une complicité fraternelle.

L'EXPLOSION DU VERBE

Les Grandes Bouches poursuivent, après Jaurès / Le Bal Républicain, leur complicité créative avec le poète Francis Ricard. Alerte ! est un « Objet Véritablement Nouveau et Intrépide » conçu avec le soutien actif de l’équipe du Marathon des Mots à Toulouse. : un spectacle radicalement innovant qui mêle poèmes et textes de Francis Ricard et créations musicales de Philippe Dutheil. Dans une époque déboussolée ce spectacle est un véritable porte-voix, un lanceur d’alerte, une certitude que la poésie doit bousculer la chanson française et en être le prochain horizon. La poésie est conçue dans ce spectacle comme une arme de construction massive. Les Grandes Bouches, artistes de la corde vocale, reconnus pour leur travail autour du chant choral et militant, membres fondateurs du groupe Motivés, ambassadeurs de la chanson citoyenne et festive en France et à l’international, demeurent, dans ce partage fécond, fidèles à leur devise : Partager plus... pour partager plus. Le poète Francis Ricard, invité régulier du Marathon des mots de Toulouse où ses poèmes ont été lus par des acteurs prestigieux tels Bernard-Pierre Donnadieu ou Denis Lavant, dit souvent lui-même ses textes dans les grands rendez-vous poétiques tels que Lectures sous l’arbre du Chambon sur Lignon, la Semaine de la poésie de Clermont-Ferrand, la Cave Poésie de Toulouse. Auteur de plusieurs recueils, il aime travailler avec d’autres artistes : peintres, photographes, musiciens, acteurs. Dans Alerte ! le tissage des voix, de la musique et du poème dit, donnent à entendre, à réfléchir et à tenter de comprendre un monde complexe en perpétuel mouvement.

JE TE SALUE MA RUE

(Tour de Chant...)

Dans ce spectacle"Je te salue ma Rue" il est difficile parfois de faire la part des choses entre improvisation et travail millimétré. Car en véritables interprètes, les Grandes Bouches y enchaînent jongleries et acrobaties vocales sans jamais mettre en péril l’harmonie puissante et sereine de leur spectacle.

Dans "Je te salue ma Rue" ils effectuent un vrai retour aux sources, à ce qui fit la naissance de leur trio et la base de leur projet artistique unique et singulier : l’alchimie unique de leurs voix au service de grands textes.

 

Car la grande affaire des Grandes Bouches, c’est frotter leurs voix les unes contre les autres, les serrer comme des mains, les mélanger comme des corps, c'est chanter les mots au monde et en écouter l'écho. .

DJAZZ!

Swing vocal

Difficile parfois de faire la part des choses entre improvisation et travail millimétré, mais ces funambules de la corde vocale enchaînent jongleries et acrobaties sans jamais mettre en péril l’harmonie de leur prestation.Fils spirituel des Double Six et de Dédé Minvielle, dont ils reprennent la «Madame Mimi», le plaisir des harmonies vocales leur trace la «voie».Car la grande affaire de cette formation, c’est ça : frotter leurs voix les unes contre les autres, les serrer comme des mains, les mélanger comme des corps. 

Leurs trois voix, Philippe Dutheil, Carla Gaudré et Natacha Kanga aiment les mélanger, les confronter, les assembler et les harmoniser. Ce précieux «outil de travail», comme Philippe le nomme joliment, les Grandes Bouches lui ont cherché, à la manière des artisans, un nouveau projet auquel se frotter. «Bien sûr, on s’adore et on chante tout le temps, note-t-il, mais il se trouve qu’en plus ça marche plutôt bien et ça plaît : ce n’est pas parce que tu as un œuf et de l’huile que la mayonnaise va forcément prendre ! Alors, à force de tourner autour de la piscine jazzy, on a fini par plonger dedans. On y est allé à fond, avec chorus de voix, harmonies etc. Et puis, à Toulouse, on a quelqu’un qui a su le faire, mélanger le jazz, le swing, à la langue d’ici…» Hommage appuyé à Nougaro, bien sûr, qui avait brillamment lancé l’aventure du jazz en français il y a quelques années de cela. «Quand on s’est lancé et qu’on choisissait les morceaux qu’on allait interpréter, on était comme des gamins devant des bonbons, se souvient Philippe, y’en avait partout et on ne savait plus quoi prendre !» Ce tout nouveau spectacle les verra ainsi se frotter à des standards de Miles Davis ou Sonny Rollins, entre autres… ils se sont accaparés le groove et le swing des plus innovants jazzmen de la jeune scène Toulousaine Arthur Guyard (piano), Louis Navarro (contrebasse) et Valentin Jarry (batterie).
Brice Torrecillas / Pierre Jean Bigot

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now